Ce qui compte dans le travail du sol sous le rang en viticulture

Qu’est-ce qui est important dans le travail du sol sous le rang en viticulture? Un travail du sol professionnel est obligatoire en viticulture, car d’une part, il garantit le tracé du vignoble et, d’autre part, il garantit une eau suffisante et un apport en nutriments adapté aux besoins. Le moment et l’intensité du travail du sol doivent être conciliés avec l’humidité du sol, la disponibilité et la libération des éléments nutritifs.

viticulture la bineuse-rotative

La viticulture étant pratiquée dans les endroits les plus divers, divers systèmes de préparation du sol sont également utilisés. Ils se subdivisent entre verdissement du sol, couverture du sol et préservation du sol. En ce qui concerne le verdissement, il existe une distinction entre verdissement permanent et verdissement partiel et entre verdissement ensemencé et verdissement naturel.  Sur les sites secs tels que les terrasses, le sol est souvent recouvert avec des matériaux tels que la paille ou le compost d’écorces. La conservation des sols se fait principalement à l’aide d’appareils de travail mécanique du sol, mais sur des pentes abruptes, où le travail mécanique du sol n’est pas possible, elle est aussi effectuée grâce à l’utilisation d’herbicides chimiques.

Travail du sol sous le rang

Le travail du sol sous le rang a toujours été difficile. En raison des allées étroites et de la densité d’une rangée de vignes, les mauvaises herbes ne peuvent être traitées en toute sécurité qu’avec des machines spéciales. Ce qui est difficile ici, c’est que la densité des racines dans le sous rang est particulièrement grande, car la vigne a besoin de capter la quantité d’eau requise pour les besoins quotidiens. L’importance du travail mécanique du sol sous le rang a été démontrée au cours de l’année 2018 qui a été extrêmement sèche. Cependant, la gestion de la zone sous le rang contribue également de manière significative à l’activation de la minéralisation proche des pieds de vigne.

Les différents travaux du sol au fil des saisons

Le but de la viticulture au printemps est de :
• conserver les ressources du sol
• réduire le stress dû à la sécheresse
• assurer l’approvisionnement en azote de la végétation
Pour cela, le verdissement hivernal joue un rôle particulier.
Au beau milieu et à la fin de l’été, il convient de veiller non seulement à la conservation des ressources en eau, mais également à ce qu’aucun dégagement majeur d’azote ne se produise pendant la phase de mûrissement et que la minéralisation ne soit pas trop favorisée. L’un des objectifs serait la destruction capillaire.
En automne et en hiver, les vignobles ne doivent pas être traités de manière intensive.

La méthode du travail du sol sous le rang en viticulture
L’application d’herbicides chimiques pour le travail du sol sous le rang en viticulture a de moins en moins lieu en raison de son impact environnemental, des risques pour la santé et de sa faible acceptation par les consommateurs. Au lieu de cela, on utilise de plus en plus la méthode du travail mécanique du sol sous le rang, qui a déjà fait ses preuves. Outre le désherbage, le travail mécanique du sol sous le rang a pour effet secondaire de créer une fracture capillaire, qui a un effet positif sur les ressources en eau du sol.

La bineuse à doigts spécialement développée pour la viticulture et la disque emotteur

Pour le travail mécanique du sol sous le rang, vous avez le choix entre de nombreux appareils différents. La bineuse à doigts et la bineuse rotative sont des appareils tout à fait nouveaux pour la viticulture. Elles peuvent être combinées avec des appareils déjà existants, tels que le disque de charrue.

La bineuse à doigts et la disque emotteur / bineuse rotative de Bähr Weinbauchnik ont été spécialement conçues pour la viticulture. La bineuse à doigts ferme le sillon longitudinal et empêche la formation de monticules de terre. En outre, elle garantit un mélange du sol en profondeur, ce qui empêche la repousse des herbes. Elle élimine également les mauvaises herbes et laisse une zone fine et grumeleuse sous le rang.

Vous pouvez également combiner la bineuse à doigts avec la bineuse rotative. L’avantage de la disque emotteur / bineuse rotative par rapport au disque de charrue est qu’il ne se forme pas une ravine aussi importante dans la zone de travail qu’avec une charrue à disques. L’intensité du travail du sol peut être adaptée en ajustant la pente aux différents éléments du vignoble.

Lors du travail du sol sous le rang, la bineuse à doigts donne de bons résultats. Comme ses doigts passent doucement près des pieds de vigne, la bineuse à doigts n’endommage pas le tronc et elle peut donc être utilisée en viticulture même pour les jeunes plants. En combinaison avec la bineuse rotative, elle convient bien pour travailler les sols argileux lourds ainsi que les sols secs et durs.